Discrimination syndicale Rassemblement de soutien à Loïc
logo imprimer

25-01-2018
Discrimination syndicale
Rassemblement de soutien à Loïc Canitrot

Edito

Mais où allons-nous ?

En quelques mois la majorité d’Emmanuel Macron, parfois ouvertement, parfis en catimini, chamboule le paysage de fond en comble.

Les ordonnances réformant le code du travail bouleversent la hiérarchie des normes en matière sociale en donnant plus de possibilités de déroger au niveau de chaque entreprise à ce qui relèverait de la branche. Si l’on additionne à cela les conditions insensées prévues pour l’adoption d’accords d’entreprises de un à 20 salarié-e-s, nous avons du souci à nous faire dans le secteur du spectacle. En effet les accords d’entreprise ne seront rédigés que par le seul employeur et soumis à ratification du personnel sans scrutin secret. C’est la porte ouverte à tous les arbitraires.

(lire la suite)

En matière de politique culturelle, les fuites dans la presse (le Monde 13/11/2017) nous ont permis d’apprendre que le ministère de la culture lui-même proposait au gouvernement les démantèlements d’un certain nombre de ses missions et de celles des entreprises publiques ou subventionnées de nos secteurs. Nous traiterons de ce sujet dans le prochain Snam-Infos à paraitre avant la fin de l’année 2017.

Enfin, et cela pourrait être plus positif mais nous devrons être très vigilants, le rapport sur une Maison Commune de la Musique" vient de paraitre. Il s’agit notamment d’élargir le champ du Centre national de la chanson, des variétés, et du jazz - CNV - à la musique enregistrée. Le rédacteur du projet - qui est indépendant du gouvernement - prône de nouveaux financements pour la musique en France. Nous ne manquerons pas de nous battre dans ce sens-là.

SNAM-CGT 14-16 rue des Lilas 75019 Paris +331 42 02 30 80

puceContact puceEspace rédacteurs

RSS

2008-2017 © SNAM-CGT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.17