Snam.info-mail N°6 février 2008


SNAM.INFO N°6 Février 2008

Lettre électronique d’information
de l’Union Nationale des Syndicats d’Artistes Musiciens de France

Crise de l’emploi, saccage du régime d’assurance chômage, politique culturelle du Président Sarkozy :

Le SNAM-CGT sur tous les fronts

Face à la crise de l’emploi sans précédent que nous rencontrons, à l’annonce d’un budget de la culture catastrophique et des projets gouvernementaux reprenant largement ceux du MEDEF, l’Union Nationale des Syndicats d’Artistes Musiciens de France (SNAM-CGT) a décidé de mettre au cœur de son activité la lutte pour la défense de l’emploi, pour vivre de nos métiers.

Pendant des années la pérennisation de notre activité d’artiste musicien s’est faite, dans la majorité des cas, grâce au régime d’assurance chômage. Aujourd’hui, l’urgence nous impose de nous mobiliser en premier sur les questions d’emploi.

Il nous faut, partout où c’est possible, défendre l’emploi permanent et lutter contre la précarité des contrats. Mais la bataille pour l’emploi concerne tous les lieux de spectacles, notamment les plus petits qui doivent redevenir des lieux de travail pour les musiciens professionnels (Lire l’article). Ce qui signifie pour le SNAM la lutte contre la concurrence déloyale et le travail illégal, mais aussi la conquête de droits nouveaux attachés à la personne du salarié cumulables et transférables d’une entreprise à une autre, d’un contrat à un autre (Lire les proposition du Snam sur les contrats de travail).

Ce sont ces revendications et ces propositions que le SNAM met en avant lorsqu’il participe à des négociations au nom des musiciens. Actuellement, c’est l’ensemble des conventions collectives du spectacle vivant et enregistré qui est en cours de renégociation et des militants du SNAM siègent dans de nombreux organismes.

Le SNAM fait partie du Comité Exécutif de la FIM (Fédération Internationale des Musiciens) et développe par ce biais ses activités internationales (Groupe européen de la FIM, dialogue social européen, relations privilégiées avec les organisations de musiciens de Roumanie et d’Afrique).

C’est au travers de l’ensemble de cette activité qui entraîne luttes, mobilisations, revendications, concertations, propositions, négociations, que le SNAM et ses syndicats se prononcent aujourd’hui

- pour des droits nouveaux, la garantie d’une véritable sécurité sociale professionnelle et un nouveau statut du travail salarié

- pour des des mesures immédiates de défense de l’emploi et du métier d’artiste musicien

- contre la nouvelle politique culturelle du Président de la République qui veut imposer les règles de la rentabilité libérale à la création artistique et musicale, à sa production et à sa diffusion.

Ensemble nous pouvons beaucoup, il faut renforcer notre syndicalisme, il faut se syndiquer !


Le SNAM-CGT a mis en place une lettre électronique d’information à destination des musiciens, choristes et danseurs professionnels. Nous vous invitons à la faire suivre dans vos réseaux afin de mieux faire connaître nos droits, les actions menées par nos syndicats, au niveau national ou en régions. N’hésitez pas à nous communiquer votre adresse électronique au cas où vous n’auriez pas reçu un mail directement.

Pour nous contacter : snam@snam-cgt.org responsable de la publication : Philippe Gautier


Le meilleur moyen pour un musicien, un choriste ou un danseur de soutenir l’action du SNAM est de se syndiquer auprès d’un de nos syndicats locaux. Nous avons besoin d’être plus nombreux pour être plus forts dans les combats que nous menons pour les artistes, qu’ils soient permanents, intermittents, enseignants ou retraités.

Pour adhérer par mail : adhesion@snam-cgt.org



SNAM - CGT - 14 /16 rue des Lilas 75019 Paris - 01 42 02 30 80 - snam-cgt@wanadoo.fr