Actualités année 2008
logo imprimer

Actualités année 2008

LA TÉLÉVISION PUBLIQUE N’EST PAS A VENDRE !

Communiqué fédéral

C’est avec une surprise au moins égale à celle de Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication que la Fédération Cgt du Spectacle a entendu le Président Sarkozy annoncer qu’il souhaitait réfléchir à la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques. Le service public de l’audiovisuel doit certes beaucoup mieux se différencier des chaînes privées au plan de la qualité des programmes, de l’investissement dans les oeuvres de création et de l’impartialité de l’information. Il doit donc s’extraire de la pression de l’audimat et pour cela renoncer progressivement aux ressources publicitaires. Mais supprimer brutalement la publicité comme l’un des moyens de financement du service public revient à faire un cadeau royal à TF1 ou M6 en attendant ceux à Messieurs Lagardère et Bolloré : le marché financier ne s’y est pas trompé puisque les actions de TF1 et M6 ont rebondi le jour même. Il n’est effectivement pas question pour le pouvoir de garantir des recettes pérennes et en progression pour les chaînes publiques et donc d’augmenter la redevance d’une manière conséquente. Le Président de la République propose la mise en place d’une taxe sur la publicité des chaînes privées et un prélèvement infinitésimal sur les nouveaux réseaux et moyens de communication : on sait que pour compenser la perte de près de 800 millions d’euros consécutive à la suppression de la publicité, il faudrait imaginer un taux ahurissant peu compatible avec la connivence entre Monsieur Sarkozy, les propriétaires de ces chaînes et leurs intéręts. Davantage d’argent pour le privé et une fragilisation accrue de la télévision publique pourraient ainsi relancer l’idée jamais abandonnée d’une réduction de son périmètre et d’une privatisation de France 2. La volonté affichée de modifier la loi de 1986 lors d’une session extraordinaire de juillet suffirait- si cela était nécessaire- à nous convaincre qu’il s’agit là d’un objectif de moins en moins dissimulé. La Fédération Cgt du spectacle mettra tout en oeuvre pour s’opposer à un projet mauvais pour les personnels, la création, le pluralisme de l’information, le respect des téléspectateurs citoyens dont la part de cerveau disponible mesure maintenant tous les jours davantage les méfaits de la politique du Président Sarkozy.


Communiqué de la Fédération Cgt du Spectacle :

La chose est désormais entendue. La commission Copé n’était qu’une parodie de consultation. En fait, Nicolas Sarkozy n’a retenu que ce qu’il avait lui-même annoncé sans aucune concertation le 8 janvier dernier. Sous couvert d’une réforme qui renforcerait l’audiovisuel public, le Président de la République vient d’annoncer un formidable transfert de ressources au profit des diffuseurs privés et la réduction du périmètre de l’audiovisuel public. En effet, les ressources alternatives à la suppression de la publicité (dont la première étape est fixée au 1er janvier 2009), en l’absence de toute revalorisation raisonnable de la redevance, restent notoirement insuffisantes au regard des besoins supplémentaires en programmes et des mutations technologiques mais aussi des plus incertaines, compte tenu des traités européens. Selon le rapport Copé, les synergies de l’avènement du média global pourraient générer « 140 millions de ressources supplémentaires », ce qui préfigure une réduction des effectifs. En insistant lourdement sur l’objectif « de groupes audiovisuels privés puissants » qu’il avait déjà annoncé dans la lettre de mission à C. Albanel en août 2007, N. Sarkozy a confirmé sa fascination pour ses modèles : Murdoch, Bertelsmann ou Berlusconi. Sarkozy a aussi annoncé la reprise en main de France Télévisions dont le président sera nommé par l’Exécutif. C’est pour toutes ces raisons que la Fédération Cgt du Spectacle refuse toute réduction du périmètre du service public de l’audiovisuel car son avenir va de pair avec celui de la création, de la production, du pluralisme de l’information et de la diversité culturelle.

Paris, le 26 juin 2008


AVIGNON 2008 :
LA FÉDÉRATION CGT DU SPECTACLE
APPELLE A LA MOBILISATION LE 18 JUILLET

Ce jour là, le nouveau directeur de la DMDTS, Georges-François
Hirsch a annoncé qu’il se tiendra toute la journée ŕ la disposition
des professionnels ŕ la salle Benoît XII.

A cette occasion, la Fédération Cgt du Spectacle et ses syndicats
Sfa, Snam et Synptac - appellent tous les salariés, toutes
les organisations, toutes les entreprises présentes sur Avignon ŕ
UNE MANIFESTATION LE VENDREDI 18 JUILLET
QUI PARTIRA A 14H30 DEPUIS L’OFFICE DU TOURISME
(41, COURS JEAN JAURES) POUR SE RENDRE
JUSQU’AU PALAIS DES PAPES.

Pour dénoncer une politique de paupérisation du spectacle vivant,
d’ores et déjà mise en œuvre dans les DRAC ;
Pour l’emploi et le respect de nos métiers ;
Et contre la remise en cause de nos droits de salariés.

Moins l’Etat investit dans la culture, plus il investit dans la répression,
plus il installe une société à plusieurs vitesses.
Ce Gouvernement ne cherche plus à relier, échanger, métisser,
il sépare, exclut, met à part.

Paris, le 1er juillet 2008


(vendredi 1 août 2008)
Le groupe de travail transversal Spectacle vivant public et privé portant sur les contrats de travail a fait l’objet d’une réunion de signature le 26 juin prochain ;

Les négociations au sein de la CMP Spectacle vivant public font l’objet d’un calendrier resserré avec l’objectif de boucler la négociation pour le début novembre ;

La convention issue de la CMP édition phonographique a fait l’objet d’une signature le 9 juin 2008 ;

La CMP Spectacle vivant privé avance lentement ;

Il en est de même s’agissant de la CMP production cinématographique où les discussions portent encore sur les définitions de fonction ou encore à la demande des producteurs sur les salaires en participation. Il est à préciser que suite à la dénonciation de la chambre syndicale les dispositions conventionnelles concernant les ouvriers du film seront obsolètes à compter du 1er juillet prochain. Une rencontre bilatérale avec la présidente de la CMP a eu lieu le 19 juin prochain ;

Concernant l’avancée de la CC production audiovisuelle privée, la partie patronale a confirmé le 13 juin qu’il n’y aurait aucune revalorisation de salaire pour 2008.

Les négociations concernant l’annexe artiste musicien devraient reprendre à partir de septembre 2008.


Actus

Mobilisations

30-11-2017

Discrimination syndicale

Rassemblement de soutien à Loïc (...)

Permanence sociale

PERMANENCE SOCIALE FEDERALE

Plusieurs syndicats de la fédération nationale (...)

Calendrier

Évènements à venir

SNAM-CGT 14-16 rue des Lilas 75019 Paris +331 42 02 30 80

puceContact puceEspace rédacteurs

RSS

2008-2017 © SNAM-CGT - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.17